Menu de navigation

Présentation de l’établissement

LE LYCEE BOISJOLY POTIER
Le lycée doit son nom à Henri Laurent POTIER (1827-1889). Fils de notaire royal de Saint-Pierre, agriculteur de génie et homme d’affaires avisé, Henri Laurent doit son surnom de Boisjoly à sa réussite en tant qu’exploitant forestier. Il a bouleversé le paysage tamponnais en transformant la Plaine des Cafres en prairies artificielles en une époque où ni Le Tampon et encore moins la Plaine des Cafres n’existaient. Eleveur et cultivateur, il contribua à la mise en valeur de la Plaine des Cafres. A ce titre, il a été lauréat de nombreux concours agricoles ou foires- expositions dont l’exposition universelle de Paris de 1855– ce qui, pour l’époque n’était pas une mince affaire-ou encore l’exposition inter- coloniale de Saint-Denis de La Réunion de 1881.
Il fut également le promoteur du géranium, le rosa pelargonium, qu’il relança avec le succès que l’on connait à La Réunion, qu’il planta et distilla avec succès en créant l’alambic utilisé depuis dans notre île, réalisé à partir du principe maîtrisé de la distillation. Alambic que l’on retrouve dans le logo de notre lycée.
En raison de son rôle primordial dans la mise en valeur de La Réunion, un peu plus de cent ans après sa mort, en septembre 1993, sur les lieux mêmes où s’était déroulée sa vie, s’ouvre un lycée, construit par la Région Réunion, qui lui rend hommage en portant son nom. L’alambic de géranium qui nous symbolise rappelle le lien avec celui qui fut l’un des premiers promoteurs des hauts de l’île.

Il fut le promoteur du géranium, qu’il planta et distilla avec succès et le créateur de l’alambic.

logo

En tant que lycée polyvalent, il dispense des formations conduisant à :
• Des certificats d’aptitude professionnelle (CAP), en deux années d’études après la classe de 3ème
• Des baccalauréats professionnels industriels et tertiaires (Bac Pro), en trois années d’études (seconde, première et terminale) après la classe de 3 ème, avec un BEP intermédiaire en classe de première
Des baccalauréats général et technologique, en trois années d’études (seconde, première, terminale) après la classe de 3 ème
• Des brevets de technicien supérieur (BTS), en deux années d’études après le baccalauréat
• Des mentions complémentaires en un an après le baccalauréat professionnel

Les élèves seront encadrés par:

  • Des professeurs
  • Des personnels de direction, d’administration, d’éducation, de santé et de service.
Photostream