Menu de navigation

Biodiversité

$

Pétrels

$

 *La presse parle de nous

p

-Le Quotidien-

-Life+ Prétels-

https://www.petrels.re/2018/06/28/20172018-des-classes-petrels-incroyables/

«  BOISJOLY POTIER,

des jeunes motivés !

Venant sur leur temps libre, les élèves de la section développement durable du lycée BoisJoly Potier du Tampon et leur professeur, Sophie Lebourg, ont répondu présent toute l’année !

Ces jeunes ont ainsi  pu découvrir les pétrels sous tous les angles et se sont ensuite essayés à un jeu difficile : la transmission de leur savoir. Pour cela, les élèves ont créé un jeu des 7 familles qui retrace les menaces et la biologie des pétrels. Ils ont ensuite participé à la mise en place d’une brigade de sensibilisation sur le font de mer de Saint-Pierre au moment des « Nuits sans lumières ». L’ensemble de ces interventions ont permis de sensibiliser plus de 200 personnes* aux enjeux de protection des pétrels ! Bravo marmay’ ! … »

ù

-Parc national de la Réunion-

http://www.reunion-parcnational.fr/fr/actualites/nuits-sans-lumiere-2019-des-jeunes-lyceens-impliques-et-motives

«  … C’est avec motivation et conviction qu’ils ont arpenté tout le littoral de Saint-Pierre dans le but de sensibiliser les passants et commerçants à la pollution lumineuse, et notamment ses effets négatifs sur nout zoizo péi : Le pétrel de Barau.
Restaurants, boutiques, pharmacies, pique-niqueurs, de la pointe du Diable au port de Saint-Pierre, les élèves ont informé ces derniers sur les enjeux de protection des pétrels et les bons gestes à adopter. Ils ont pu répondre à des questions telles que : Pourquoi les pétrels s’échouent-ils ? Pourquoi faut-il les sauver? Comment peut-on agir ?… »

p

-Labo des histoires-

p

*La gazette du lycée

Cliquez sur l’image pour afficher la gazette

*Sur le terrain avec la SEOR et life + Pétrels

Lâcher de pétrels 
Rentrée des pétrels 

——————————————————————————————————————–—————–

Arboretum

$

L’arboretum, c’est une collection d’arbres et de plantes endémiques, c’est-à-dire originaires de La Réunion, ou des Mascareignes. Le projet a démarré en 2010, avec un groupe d’élèves de Seconde, et se poursuit depuis…

La collection est riche d’une bonne cinquantaine d’arbres et de plantes endémiques, mais aussi de plantes qui témoignent des différentes cultures qui ont été pratiquées entre le 17e siècle, et aujourd’hui.

Pour plus de facilité, nous avons regroupé par périodes:

·         avant l’arrivée des « colons » dans les Hauts du Tampon (de 1665 à 1715)

·         de 1715 au début du 20e siècle: culture du café, et des plantes à tisanes

·         au 20e siècle:  l’ère du géranium

Situé à plus de 800 m d’altitude, il regroupe dans deux espaces dédiés, le « patio » du lycée et une longue bande à l’arrière du lycée, le long de la Ravine des Cabris, des plantes caractéristiques de l’ancienne forêt endémique de « Bois de couleur » de moyenne altitude (aujourd’hui quasi complètement disparue, sauf en de rares endroits).

Vous reconnaitrez peut-être sur les images les espèces suivantes : Bois d’Olive « gros peau », bois de nèfles, dombeya, palmistes Roussel, bois d’Arnette… Quelques azalées apportent leur note de couleur!

——————————————————————————————————————–—————–

Ruche

$

La ruche est un projet du lycée consistant à voir l’évolution des abeilles dans leur milieu. Nous avons l’une des ruches scientifiques sur la Réunion. Certaines abeilles sont victimes de la maladie du varroi. Pour savoir si les abeilles ont cette maladie, il est possible de faire un test. Il faut prendre les abeilles les mettre un récipient avec du sucre glace et compter les points noirs .Pour pouvoir observer les abeilles il faut avoir des protections appelées les vareuses. En cas de piqures nous avons un protocole à suivre pour éviter les allergies.

Visite au rucher de l’étang salée

——————————————————————————————————————–—————–

Coccinelles

$

cliquez sur l’image pour afficher le diapo

——————————————————————————————————————–—————–

Mur végétal

$

Cliquez sur l’image pour lire l’article du projet

Le projet mur végétal consiste à créer un environnement sur un mur. Grâce au phénomène de mode qu’ont connu les murs végétaux, nous avons tenté de recréer un mur, selon certaines spécificités: nous nous sommes fixé comme objectifs de faire pousser des plantes comestibles et endémiques. Nous avons choisis pour notre projet d’utiliser de la sphaigne que l’on a posés sur une plaque verticale, le tout retenu par du grillage.

——————————————————————————————————————–—————–

Potager BIO / légumes LONTAN

$

Nous sommes le groupe « potager » du lycée Boisjoly pottier . Nous avons choisi de faire un potager de légumes et d’herbes aromatiques .

Nous avons commencé par planter de plants de céleris , mazambroncs , persils , tomates arbustes , bringèles , aloe vera , carottes et radis .

——————————————————————————————————————–—————–

Projet Jardins Endémiques, en collaboration avec la Mairie

$

On doit réaliser un parcours des espaces de biodiversité au Tampon.

Au lycée, il existe un arboretum qui raconte l’histoire de l’évolution des paysages dans les Hauts du Tampon, en fonction du peuplement progressif du sud de l’île. D’autres espaces remarquables de la biodiversité existent dans la commune.

Pour les faire connaître, et se former à notre futur rôle de citoyen éco-responsable on a répertorié les espaces protégés de la commune du Tampon ; réaliser des fiches de présentation des espèces les plus emblématiques dans chacun des espaces.

Après avoir planté , notre mission était de venir arroser le potager 1 fois par semaine et nous avons été aidé par le jardinier du lycée . D’ici la fin de l’année , nous espérons que notre potager aura poussé .

Photostream