Menu de navigation

Plan de développement international

AXES POUR LE PLAN DE DEVELOPPEMENT ET D’OUVERTURE

EUROPEEN + INTERNATIONAL

LYCEE BOISJOLY-POTIER

2020-2025 

Le plan de développement à l’ouverture nationale, européenne et internationale du lycée s’appuie sur le projet stratégique académique et notamment sur l’axe « Préparer l’élève à ses responsabilités de futur citoyen, conscient des enjeux régionaux et ouvert au monde » et se décline en plusieurs axes:

1. ETAT DES LIEUX – DIAGNOSTIC

Le lycée est à la fois un lycée professionnel et un lycée général et technologique.

La population de notre établissement est issue de milieux modestes. Les parents sont souvent démunis face aux difficultés d’apprentissage et de motivation de leurs enfants.

Peu d’élèves ont déjà eu l’opportunité d’effectuer un séjour hors département. Dans ce contexte, une ouverture européenne et à l’international est une opportunité à saisir.

L’essentiel de nos élèves poursuivent leurs études sur la Réunion : sur une classe de terminale, seuls quelques élèves partent poursuivre leurs études en métropole, très rares sont ceux qui se lancent dans des études à l’étranger. Mais nous n’avons pas forcément la visibilité sur la totalité de la durée de leurs études.

Exemple sur juin 2020 :

Série ES : 5 départs en métropole sur 2 classes.

Série S : 8 départs en métropole, 1 en Australie sur deux classes

Série L : 6 départs en métropole sur 1 classe.

Série STMG 2 départs en métropole sur 2 classes.

Le niveau de compétence en langues vivantes est très moyen.

A titre d’exemples, quelques chiffres sur le lycée général :

Sur deux classes de Terminale, sur les livrets scolaires, prises en échantillon nous trouvons les chiffres suivants.

Le niveau estimé au lycée professionnel est encore plus bas.

Des sections d’ouverture aux langues

Nous offrons deux sections européennes : une en Anglais depuis 2011 et une en Espagnol. Une classe de 2e existe depuis 2014, 2e English time, dans laquelle plusieurs professeurs qui ont une certification DNL utilisent l’anglais dans leur cours.

La section DNL Anglais-Sciences rassemble actuellement environ 70 élèves de la Seconde à la Terminale et la section DNL Espagnol-Histoire-Géo environ 30 élèves mais elle est appelé à se développer.

– Une ouverture européenne dans le cadre Erasmus plus

Le lycée a différents labels : label européen des langues 2015, label Euroscol en 2019

Nous avons une reconnaissance académique de nos actions : 1er prix au concours académique Erasmus+ 30 ans déjà dans la catégorie KA1 Enseignement scolaire (dissémination dans le cadre du consortium académique, action 1er forum d’échange des pratiques pédagogiques)

Des projets de type KA1 et KA2 réalisés ou en cours :  2 KA2 achevés, 1 KA2en cours, 2 KA2 écrits soumis et donc à venir, 1 KA1 achevé, un consortium KA1 achevé, 1 KA1 en cours, 1 KA1 défi Pro en cours ð multiplication des actions

Le lycée accueille régulièrement des collègues européens venus en jobshadowing (Sur 2019-2021 : une Finlandaise en février 2020, une autre en novembre 2020, un Portugais en septembre 2020)

Nous avons des contacts réguliers avec la DAREIC qui nous aide dans la mise en place des projets.

– Une ouverture internationale

– Quelques voyages culturels et linguistiques ont été effectués : Espagne 2019 < 30 élèves à la fois du lycée général et technologique et du lycée professionnel.

– Les élèves de BTS ont effectué leur stage en Afrique du Sud en 2018 

– Chaque année depuis 2011, une cohorte d’élèves effectue un séjour d’études à Maurice et Rodrigues sur le thème du développement durable.

– En 2018-9, des élèves du lycée professionnel sont partis en séjour à Rodrigues.

– Le lycée accueille tous les ans depuis 7ans une assistante de langue anglophone (canadienne, américaine, anglaise…)

2. PILOTAGE

Un comité de pilotage encadre la politique d’ouverture du lycée.

Il est composé de la direction (proviseure, proviseurs-adjoints, gestionnaire, chef de travaux), de l’ERAIE et d’enseignants.

Les enseignants peuvent être porteurs de projets et leaders dans leur projet.

Le comité de pilotage se réunit régulièrement de façon informelle et travaille de façon collaborative : il mutualise les idées et énergies. Des réunions formelles ponctuelles sont organisées en fonction des besoins et des différents projets.

Le socle de ce comité de pilotage permet de lancer différents projets d’ouverture internationale, de suivre les projets en cours, d’identifier de nouveaux objectifs.

Les missions du comité de pilotage sont :


- L’impulsion et la coordination des actions d’ouverture et de mobilité.

– L’information et l’accompagnement des porteurs de projets.


- L’évaluation et le bilan des actions et des mobilités.


- La valorisation interne et la diffusion et dissémination à l’externe.

3. LES OBJECTIFS DE NOTRE POLITIQUE D’OUVERTURE

1) FAVORISER LA REUSSITE DES ELEVES PAR L’OUVERTURE, NATIONALE EUROPEENNE ET INTERNATIONALE.

– Développer l’ouverture culturelle des élèves grâce à des mobilités, améliorer leur culture générale

– Favoriser  les échanges à caractère linguistique dans la zone océan indien et en Europe et découvrir d’autres cultures.

–  Se préparer aux études supérieures et à l’emploi en suivant un enseignement en langue étrangère. Développer la dimension internationale dans les parcours de formation.

– Développer l’idée d’une mobilité choisie et  réussie et s’inscrire dans une démarche de progrès personnel, et encourager les projets professionnels.

– Lever les craintes et aider au rayonnement personnel de nos élèves.

2) FAVORISER LA REUSSITE DES ELEVES PAR L’EVOLUTION DES PRATIQUES PEDAGOGIQUES ET UN APPRENTISSAGE RENFORCE DES LANGUES VIVANTES.

– Développer les pratiques interdisciplinaires et innovantes.

– Dynamiser l’enseignement des langues vivantes.

– Augmenter l’exposition à la langue de nos élèves par tous les moyens (projets ewtinning, assistants de langue, journées des langues…….)

3) AMÉLIORER LA FORMATION DU PERSONNEL ADULTE ET SON OUVERTURE

– Favoriser le travail en équipe et les projets interdisciplinaires.

– Encourager et soutenir les évolutions professionnelles et le niveau de qualification des enseignants.

– Acquérir des compétences de coopération avec des collègues étrangers. (accueil des collègues venus visiter les lycées, échanges de pratiques, construction de projets…)

– Participer à la politique de dissémination au sein de l’établissement, de l’académie et au-delà des acquis lors des formations à l’étranger grâce à la mise en place des Forums d’échanges de pratiques réguliers.

–  Former les acteurs de l’ouverture de l’établissement : personnels de direction, personnels administratifs et de gestion, enseignants, coordonnateurs, référents, CPE.

4) DÉVELOPPER LA CULTURE SCIENTIFIQUE DE NOS ÉLÈVES

– Développer la culture de l’échange scientifique de nos élèves

Tous ces objectifs touchent à la fois des compétences de savoirs et de savoir-être pour nos élèves.

4. LES AXES DE PROGRÈS : UNE STRATEGIE BAC – 3/ BAC + 3 

Ces actions s’inscrivent dans le parcours citoyen de formation et s’inscrivent aussi dans le projet stratégique académique et notamment sur l’axe « Préparer l’élève à ses responsabilités de futur citoyen, conscient des enjeux régionaux et ouvert au monde »

L’essentiel des projets portant actuellement sur le lycée général, nous souhaiterions développer ces ouvertures sur le lycée professionnel et sur les sections d’enseignement supérieur. Notre stratégie se décline donc sur un Bac -3 / + 3.

BAC – 3 

– Sur l’ensemble de l’établissement

–     améliorer le niveau global des élèves du lycée :

Augmenter les indicateurs d’élèves ayant validé les compétences B1 et en B2.

  • meilleure répartition des élèves concernés par les différents projets d’ouverture entre le lycée général, technologique et le lycée professionnel
  • renforcer la liaison collège / lycée
  • développer les partenariats etwinning au sein de l’établissement : engager tous les professeurs de langue dans au moins un partenariat par an, ce afin d’augmenter le bain linguistique offert à nos élèves

– Sections d’enseignement général et technologique

            –     poursuite des projets d’ouverture européenne type KA2

–    organisation ponctuelle de séjours linguistiques et culturels dans la zone Océan Indien (Maurice-Rodrigues, Afrique du Sud, Kenya, Madagascar…)

–    ouverture d’une Section Européenne Espagnol  (et non plus DNL)

– Sections d’enseignement professionnel

–   réactivation de la section européenne anglais au lycée professionnel (projet en réflexion) 

–   renforcer la partie mobilité du lycée professionnel

BAC +3

– Section BTS

– évcriture en 2021 de la Charte Erasmus Plus

– envoi dès 2011-2 d’élèves de BTS en Stage en Europe 

– Pour nos élèves ayant quitté le lycée

            – lever les craintes sur la poursuite d’études hors de la Réunion

            – avoir acquis un niveau de langue suffisant pour pouvoir le faire. (niveau B2)

            – renforcer la liaison lycée / études supérieures, en favorisant la mise en relation de nos élèves avec des anciens partis eux-mêmes faire leurs études en mobilité.

5. EVALUATION DES ACTIONS ET SUIVI ADMINISTRATIF

– Des critères d’évaluation quantitative peuvent être évalués : nombre d’élèves inscrits en section européenne,  nombre d’élèves partis en stage à l’international en BTS, nombre d’élèves partis en voyage scolaire en métropole ou à l’international.

On peut aussi évaluer le nombre de personnel (enseignants et direction) partis en formation.

Le tableau ci-dessous donne les objectifs à atteindre et des indicateurs de suivi possibles

– Chaque projet mené donne lieu à une évaluation synthétique qui permet d’en mesurer la portée. Ce bilan est rédigé par le porteur de projet.

– Un bilan financier de chaque projet est également transmis au gestionnaire par le porteur de projet.

– Le site du lycée met en valeur les différents projets effectués et réalisés.

http://lycee-boisjoly-potier.ac-reunion.fr/

Photostream